Le concept léniniste d'agitation et de propagande

par Carlos Moraes 

http:www.amistadhispanosovietica.blogspot.com.es/2012/07/el-concepto-leninista-de-la-propaganda.html

Traduction A.A.

Comunidade José Stalin

Source: A. Pankratova, extrait de «Pravda», publié par l’Association d'amitié hispano-soviétique.

Au cours des prochains mois, nous présenterons des principes de base sur le socialisme. Leur diffusion au sein du prolétariat et de la société et leur application ont permis la création des pays socialistes.

Le socialisme est ainsi devenu réalité. Le prolétariat s'est libéré de l'exploitation en retirant les moyens de production des mains des capitalistes et les a collectivisé.

Le présent article est très opportun. Autant l'agitation que la propagande sont essentielles pour que le socialisme ne soit pas seulement une idée abstraite mais se transforme en une société concrète pour mettre fin à la société impérialiste, à la lumière des preuves de plus en plus évidentes de la supériorité du socialisme. Amistad Hispano Soviética.

À toutes les étapes de la lutte historique du prolétariat pour mettre fin à l'exploitation impérialiste du monde et instaurer le socialisme, la propagande des idées du marxisme-léninisme joue un rôle fondamental. Dans les années 1890-1900, lorsque la classe ouvrière de Russie est entrée dans la phase de l'histoire avec sa grande lutte pour la liberté, Vladimir Ilitch, le grand Lénine, a considéré que la propagation de la doctrine de Marx et d'Engels est la tâche la plus importante de la social-démocratie russe. Lénine a alors écrit ceci :

«Les social-démocrates russes considèrent que leur tâche consiste avant tout» à diffuser «la doctrine du socialisme scientifique, pour répandre par-ci les travailleurs la compréhension de l'ordre social et économique contemporain à partir de ses bases matérielles et de son développement dans les différentes classes». La compréhension «de la société russe, des relations et de la lutte entre ces classes, du rôle de la classe ouvrière dans cette lutte, de son attitude envers les différentes classes, envers celles qui dégénèrent et envers celles qui se développent, du passé vers l'avenir du capitalisme, en assumant en Russie, la tâche historique de la social-démocratie et de la classe ouvrière internationale»1


Lénine exigeait que les propagandistes du parti
soient toujours avec les masses et jamais
à la remorque de celles-ci.
Lénine a expliqué clairement le lien qui existe entre la propagande et l'agitation.

La propagande consiste à expliquer un grand nombre d'idées à un petit groupe de personnes ou à un large public.

L'agitation consiste, au contraire, à expliquer à un grand nombre de personnes, aux larges masses, une ou quelques idées liées à la propagande. Le contenu de la propagande est lié au contenu de l'agitation.

Lorsque, par exemple, le propagandiste parle de chômage aux travailleurs, il doit leur expliquer la nature de la crise, les raisons pour lesquelles la crise est inévitable dans le monde capitaliste, leur décrire la nécessité de transformer la société capitaliste en une société socialiste, etc.

Les agitateurs, quand ils parlent du chômage, présentent le problème en décrivant, par exemple, le cas des familles de travailleurs en chômage, affamés, oui d'autres cas afin de soulever l'indignation des masses contre l'ordre capitaliste injuste. Les agitateurs laissant aux propagandistes le soin de donner des explications plus complètes sur les causes et les conséquences du chômage.

Lénine a constamment insisté sur le fait qu'on ne peut séparer les tâches de propagande, d'agitation et d'organisation, les tâches théoriques et les tâches pratiques.

L'agitation et la propagande, qui fournissent la théorie, visent, dans la pratique, à organiser les masses, à les stimuler à agir, en concentrant leur attention aux tâches prioritaires au moyen de mots d'ordres et de slogans.

Dès le début de son travail politique, en 1893, Lénine exige la fin des méthodes individuelles dans l'organisation des tâches révolutionnaires. Toute la propagande doit être organisée par la direction des comités du Parti, locaux et régionaux, comités qui centralisent les tâches, entre autres l'organisation des voyages des propagandistes dans plusieurs villes.

Lénine a souligné la nécessité d'une éducation systématique des cadres de propagandistes et une augmentation continuelle de leur niveau d'éducation.

Lénine accordé une attention particulière à la sélection soigneuse des propagandistes:

«Les propagandistes, en ce qui concerne les principes et les capacités sont, en fait «très peu nombreux (et, pour être honnêtes, nous devons étudier cette question et démontrer cela au moyen de l'expérience acquise et à long terme).

Il faut spécialiser ces personnes qui se consacrent complètement à ce travail et leur prodiguer des soins»2

À toutes les étapes de la révolution, Lénine a souligné la nécessité de lier étroitement l'«apprentissage systématique des vérités du marxisme» et d'en faire connaître largement et profondément les enseignements pour la lutte révolutionnaire des masses.

L'exemple de Lénine en tant que propagandiste:

Le concept de la propagande et de l'agitation léninistes devient plus clair si l'on analyse l'expérience personnelle de Lénine en tant que propagandiste et agitateur.

Lénine a été le grand maître des bolcheviks en matière de diffusion des idées et d’agitation-propagande.

Son style de propagande se caractérise, avant tout, par son immense capacité démontrer la justesse de la cause communiste par des faits et de convaincre les masses. En diffusant le marxisme, Lénine a développé et enrichi les brillantes thèses du marxisme en développant de nouvelles expériences de lutte des classes.

Chaque mot de la propagande de Lénine était pénétré de l'amour ardent et de la haine viscérale que portent les travailleuses/eurs contre les exploiteurs.

Dès sa jeunesse, Lénine a étudié les œuvres de Marx et d'Engels, a lu celles-ci plusieurs fois et il a profondément saisi la justesse de leur grande idéologie.

Lénine croyait que la diffusion et l'enseignement en profondeur des œuvres de Marx et d'Engels constituaient le principal objectif de l'agitation et de la propagande.

Lénine savait que les œuvres de Marx et d'Engels, dont les idées étaient déjà bien répandues en 1890, contribueraient à diffuser la science du socialisme, née à partir d'une culture profonde et de connaissances très étendues dans tous les domaines.

Lénine dominait profondément l'économie politique, la philosophie, l'histoire, le droit et, ayant étudié plusieurs langues étrangères, il était capable de lire les auteurs étrangers dans le texte original.

Lénine se distinguait, en tant que propagandiste, par sa merveilleuse capacité d’expliquer des notions complexes de façon très claire et compréhensible, de rendre la théorie marxiste accessible aux masses, mais aussi, de convertir le marxisme un guide pour l'action.

1) V. I. Lénine – Œuvres complètes, version en espagnol : p. 178 et 179 du tome II de l'édition russe, Moscou.

2) V. I. Lénine – Œuvres complètes, version en espagnol : page 185 du tome V de l'édition russe, Moscou.

Fermez la page pour retourner.